Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Le sauvage solitaire

  • Intégrer le calme de la nature

    Si j'apprécie l'été, ma saison préférée reste incontestablement l'hiver, et ce pour les activités incroyablement funs qu'elle offre en permanence. Récemment, par exemple, j'ai accompli une rando en motoneige à La Plagne. J'en avais déjà effectuée une il y a quelques années, et cela m'avait laissé un excellent souvenir. Et là aussi, je n'ai pas été déçu. La motoneige est un sport unique en son genre, selon moi, où l'on a le fun de la conduite et la volupté de la glisse. En soi, c'est donc déjà un rêve. Mais à bien y réfléchir, c'est plus l'ambiance singulière qu'elle permet de goûter qui me fait de l'effet. Quand vous pilotez dans un monde entièrement blanc et que le soleil disparaît, le monde se borne soudain à ce qu'on a devant soi, et vous avez à ce moment un peu le sentiment d'être le survivant d'une apocalypse. Ma femme trouve étrange que ces moments de solitude m'attirent à ce point. Sans doute est-ce le fait de s'éloigner de l'agitation urbaine qui me fait du bien. Mais quelle que soit l'explication, le fait est là : j'y prends pas mal de plaisir. J'ai une explication qui vaut ce qu'elle vaut pour expliquer ça. Dès lors que vous vous retrouvez au milieu de la neige, vous vous libérez instantanément d'un poids que vous portez en permanence. La nature agit un peu comme un anxiolytique. Car pour la forêt, le conflit israëlo-palestinien n'a aucun intérêt, et le président américain ne change pas la vie d'une montagne. De fait, en s'enfonçant au milieu de tout ça, vous vous appropriez d'une certaine façon leur calme, ce qui fait que vous revenez d'une sortie comme celle-là comme anesthésié. Encore une fois, l'explication vaut ce qu'elle vaut, mais je crois que c'est ce qui m'attire tellement dans cette activité. Je crois d'ailleurs que tout le monde vivrait mieux s'il parvenait à suivre cet exemple. Il y aurait sans doute moins de crises sur les réseaux sociaux et à travers la planète. Depuis cette randonnée en motoneige, en ce qui me concerne, je vois d'un oeil plus calme les informations. Voici le site de cette sortie en motoneige, si vous voulez jeter un oeil. A lire sur le site internet de cette expérience de randonnée en motoneige à La Plagne.

  • Une remise en question

    Avec ce que l'on vient d'apprendre sur Apple, on est en droit de se poser quelques questions. Comment la firme de Cupertino peut-elle brider ses anciens appareils ? Peu importe qu'elle prétende le faire pour le bien de ses utilisateurs : si c'est pour préserver la batterie de ces appareils, pourquoi ces batteries sont-elles si rapidement défectueuses ? Et ne peut-on pas parler, à ce niveau, d'obsolescence programmée ? Ou de dysfonctionnement structurel ?

    A cette baisse de performance de la batterie s'ajoute un autre problème : le fait qu'Apple n'ait pas daigné communiquer sur ce sujet. Il aura fallu que des utilisateurs de Reddit se penchent sur le problème pour que la lumière soit faite sur ces pratiques. C'est un manque de jugement énorme et assez étonnant de la part de la firme de Cupertino. Qui souhaite préserver sa réputation ne commet pas de telles erreurs. A moins que celle-ci ne considère qu'elle est au-dessus de tout ça, et que ses clients la suivront toujours, quoi qu'il arrive ? 

    Pourtant, cette firme-là a essentiellement construit son succès sur l'image de qualité de ses produits. Sur le fait que ces derniers fonctionnent bien, et durablement. Or, on nous apprend ici que les Iphone sont conçus pour être rapidement défectueux, au point qu'il faut les brider au bout d'un an pour éviter que cela ne se voit trop. Cela va totalement à l'encontre de la qualité et du savoir-faire mis en avant par la marque.

    Ce que nous apprend cette affaire, au fond, c'est que l'excellence d'Apple est semblable à celle de Volkswagen : une simple vue de l'esprit, martelée par un marketing soigné et de discrets arrangements avec du matériel de qualité discutable. Depuis le départ de Steve Jobs, le seul domaine dans lequel brille la firme de Cupertino, c'est la communication. Et tout le reste n'est, de fait, que du vent.